Comment sont triées les lettres adressées à Emmanuel Macron ?

Emmanuel Macron reçoit 20 000 lettres par mois, Brigitte Macron 4 à 5000. Elles sont adressées au 55 rue du Faubourg-Saint-Honoré, dans le 8ème arrondissement de Paris et elle n’ont pas besoin d’être affranchies. Depuis le début du quinquennat le président en a reçu 250 000. Et ce volume a doublé durant la crise du Covid 19, c’est du jamais-vu, insiste le responsable de la cellule de tri.

 

Le Parisien Week-end rapporte qu’une balle a été envoyée à Emmanuel Macron

Jeudi dernier par exemple, 449 lettres sont arrivées à l’Elysée, elles ont été triées par une équipe équipée de gants et de masques, et classées dans des bannettes par sujet : contexte covid, 14 juillet des soignants, pétitions, Ephad déconfinement, urgent prioritaire, sensible ou encore Pour Madame, donc Mme Macron. Une balle a été envoyée au Président, confie au Parisien Week-end Cédric Bonamigho, qui a pris la responsabilité du service courrier le 23 mars.

 

A lire aussi

 

L’Elysée répond à tout, sauf aux injures et aux courrier illisibles ou sans adresse, ce qui ne représente qu’une vingtaine de lettres par mois. Toutes les catégories de Français écrivent à Emmanuel Macron. Une grand-mère dont le conjoint est décédé pendant le coronavirus, l’épouse d’un soldat engagé et tué pendant l’Opération Barkhane au Mali, une femme qui veut témoigner sa gratitude envers l’hôpital, ce sont encore des personnels soignants ou des agents qui se sentent oubliés lors des remerciements télévisuels du président.

 

Philippe de Villiers écrit dans le Figaro : « En Marche ! c’est le hors-sol »

Le service courrier a sélectionné une trentaine de ces lettres pendant le confinement et le président y a répondu personnellement avec un mot manuscrit. Les enfants écrivent aussi au président, le Parisien Week-end publie ainsi la lettre d’un petit garçon qui propose d’équiper les Français de casques de cosmonautes pour les protéger du coronavirus et ceci avec un dessin.

 

Réécoutez l’intégralité de la Revue de presse de David Abiker

 

Entre mi-mars et début juin, le président aura reçu quelques 70 000 lettres de Français, c’est énorme, et ça prouve qu’il est considéré par beaucoup comme l’ultime recours. Dans le Figaro Philippe de Villiers a cette phrase à propos d’Emmanuel Macron et du pouvoir, « En Marche ! C’est le hors sol », il se trompe,  « au service courrier de l’Elysée on mesure la rage, la détresse, la souffrance et l’espoir aussi et c’est important de faire remonter cela » explique enfin le chef du service courrier.

 

David Abiker

 

Retrouvez l’actualité du Classique