Comment mettre l’intelligence artificielle au service de la transition énergétique dans une ETI ? Comment l’apprivoiser ?

istock

Un exemple d’AIRWELL, marque bien connue du génie climatique et thermique, installée à Montigny-le-Bretonneux dans les Yvelines, qui s’est introduit en bourse cette année.

Entretien avec son Président Laurent Roegel : « Ça demande beaucoup d’expertise surtout pour un acteur comme nous qui n’est pas du tout de ce monde-là, nous sommes du monde de l’énergie. Mais l’objectif il n’est pas non plus d’être champion de tout et nous il faut juste qu’on s’assure que nous maîtrisons le développement stratégique donc il y a des efforts importants mais il faut surtout s’associer à des bons partenaires qui sont spécialisés dans un domaine bien particulier, sur lequel nous n’avons pas d’intérêt à avoir notre propre expertise. […] L’intelligence artificielle c’est se dire qu’avec des objets connectés, très simples, très peu coûteux mais très fiables, vous récupérez toute une offre d’information ! Il faut arriver à parler écosystème et comprendre que cette intelligence artificielle doit gérer un ensemble et ne doit pas être intégrée à tous les produits pour pouvoir bien communiquer, c’est tout à fait accessible ! »