Le clarinettiste Pierre Génisson joue Mozart et Weber

Deux partitions lumineuses

« Que de similitudes et de complémentarités entre Mozart et Weber ! Mozart épouse Constance Weber, devenant ainsi le cousin par alliance de Carl Maria von Weber. Les deux compositeurs meurent avant la quarantaine, l’un à la fin de l’époque classique, l’autre à l’orée du romantisme. Mozart, Weber : les compositeurs, inspirés chacun par un clarinettiste d’exception (respectivement Stadler et Baermann), ont donné à l’instrument ses lettres de noblesse. » (Jean-Marie Paul).

C’est autour du couplage inédit de ces deux quintettes que Pierre Génisson retrouve le Quartet 212, solistes du Metropolitan Opera de New York, pour enregistrer son deuxième album chez Aparté (en partenariat avec radio Classique) après un premier disque intitulé « Made in France » salué par la critique.

Mozart & Weber : Quintette avec clarinette. Pierre Genisson (clarinette), Quartet 212 (1 CD Aparté)