Cédric Tiberghien et l’orchestre Les Siècles magnifient les concertos de Ravel

Credi/Ben Ealovega

A l’occasion de la publication de son enregistrement des concertos de Ravel, le pianiste Cédric Tiberghien sera, ce vendredi 10 juin à 20h, l’invité du Journal du classique.

L’orchestre Les Siècles joue sur instruments d’époque

C’est sur un superbe piano Pleyel de 1892 que Cédric Tiberghien vient de graver les deux concertos de Ravel, avec François-Xavier Roth et son orchestre Les Siècles qui joue, justement, sur instruments d’époque. Ils nous en offrent ainsi des éclairages tout à fait inédits, soulignant admirablement la voluté, les accents mystérieux comme les éclats de ces partitions. Des concertos auxquels le pianiste a eu l’heureuse idée d’associer des mélodies du compositeur français, retrouvant pour l’occasion, son fidèle partenaire, le baryton Stéphane Degout. Et là encore, les deux musiciens ont su réaliser un formidable travail autour de la couleur, nous révélant des textures absolument ensorcelantes.

A lire aussi

 

Cédric Tiberghien retrouvera François-Xavier Roth et les Siècles samedi 11 juin à Tourcoing pour jouer le Concerto en sol de Ravel. Il participera également à la grande soirée de gala du festival du Palazzetto Bru Zane le 29 juin au Théâtre des Champs-Elysées, autour des mélodies françaises, aux côtés de Véronique Gens, Hélène Guilmette, Julian Dran, Tassis Christoyannis, Emmanuel Ceysson, Xavier Phillips et l’orchestre de chambre de Paris sous la direction d’Hervé Niquet.

 

Laure Mézan

Retrouvez le Journal du Classique

Retrouvez l’actualité du Classique