Besset l’abat-jour

Les circonstances qui m’ont amené à connaître Jean-Marie Besset sont curieuses. Un soir, je devais retrouver le chef d’orchestre Fayçal Karoui, qui dirigera l’orchestre pour les Elections Classiques du 10 novembre prochain à Mogador. Ayant, je pense, vaguement oublié notre rendez-vous, qui était informel, il me dit au téléphone : « Je suis chez des amis. Rejoins-moi si tu veux ». Ce n’était pas très loin de l’endroit où je me trouvais, j’y suis allé à pied. Je n’ai découvert que j’étais chez Jean-Marie Besset, qu’une fois à l’intérieur de l’appartement.

Son nom ne m’était pas inconnu, bien sûr, mais je n’avais jamais lu une ligne de lui. Honteux de mon inculture, j’ai vu sa pièce Perthus, au théâtre du Rond Point, trois jours plus tard.

C’est une pièce fine, pudique, touchante. Sans savoir s’il aimait et connaissait la musique, je l’ai invité spontanément à l’émission, pensant qu’il ne décevrait pas les auditeurs de Radio Classique.

Son programme avait de quoi contenter les oreilles les plus difficiles. Varié, composé d’œuvres peu courues, personnel et intime, il a dressé un joli pont entre la rive des mots et l’écume des sons.

1 musique rappelant l’enfance

Air « Ainsi va la vie » (1’22 ») de Josépha dans « L’Auberge du Cheval Blanc », interprété par Colette Riedinger (1953)



2 ou 3 musiques rappelant des souvenirs particuliers.

 »Menuet Antique » de Maurice Ravel (7’15 ») –-je l’ai par Samson François, mais peut-être y a-t-il plus « enlevé », tonique?
 »Pierre » de Barbara (3′)
 »où vont les fleurs » par Marlene Dietrich (3’30 ») – Supplique pour être enterré sur la plage de Sète 



7 à 8 morceaux de musique classique.


Theme du film « The Letter » de Max Steiner (1’06 ») – 
Lied « Sur l’eau » de Schubert par Margaret Price (3’19 »)
Extrait du « Roi Arthur » de Purcell 
Sonate pour violoncelle n° 9 in E flat major/ de Vivaldi par Pieter Wispelwey 2ème mouvement « Allegro » (2’30 »)
Six Suites of Dances pour Violoncelle seul de Bach (la Sarabande de la suite V in C minor ou la Gigue de la Suite I in G major)
 Nocturne pour piano de Chopin (2ième, op 55) – En prison de Verlaine/Hahn par Susan Graham