Berthe Morisot au Musée d’Orsay, figure majeure de l’impressionnisme trop longtemps oubliée

Artiste majeure du mouvement impressionniste, Berthe Morisot est pourtant une peintre oubliée comparée à ses amis Monet, Degas ou Renoir. Elle avait pourtant été reconnue par ses pairs comme l’une des figures les plus novatrices du courant !

 

Berthe Morisot, une avant-gardiste exceptionnelle

Le Musée d’Orsay lui rend (enfin) justice avec cette rétrospective majeure où l’on découvre cette peintre avant-gardiste exceptionnelle, née en 1841 et morte prématurément à 54 ans d’une grippe en 1895. Sa volonté de rupture avec les traditions, la transcendance de ses modèles, et son talent ont fait d’elle « la grande dame de la peinture » selon Anne Higonnet.

Berthe Morisot a trouvé ses sources d’inspiration dans plusieurs thématiques de la vie moderne

Berthe Morisot a trouvé ses sources d’inspiration dans plusieurs thématiques de la vie moderne, comme l’intimité de la vie bourgeoise, le goût de la villégiature et des jardins, l’importance accordée à la mode, le travail domestique féminin.

Sa technique brouillait les frontières entre l’intérieur et l’extérieur, entre le domaine privé et le domaine public, entre l’achevé et l’inachevé. Pour elle, la peinture devait s’efforcer de « fixer quelque chose qui passe ». Et en effet, sa palette composée de délicates touches blanches et argentées, bleues ou vert pâle, compose un univers tout en transparence et en songe.

Si Berthe Morisot a pu tomber dans l’oubli un certain temps, les 150 tableaux et dessins rassemblés laissent éclater son talent !

 

Du 18 juin au 22 septembre 2019 au Musée d’Orsay

 

Plus d’articles sur les coups de cœur de Radio Classique :