Bellemare au frigo

Pierre Bellemare a dû être surpris d’entendre son émission : on l’a enregistrée en septembre dernier et nous avons tardé à la diffuser. Pourquoi ? Parce qu’il faut toujours garder sous le coude une émission toute faite et prête à passer à l’antenne au cas où un invité se décommanderait au dernier moment. Le service de l’auditeur est à ce prix. C’est Pierre Bellemare qui en a fait les frais.

Dans mon souvenir, je suis moins à l’aise qu’avec d’autres personnalités. Il me semble que j’étais intimidé d’être en face d’un homme de radio au palmares aussi impressionnant : « Vous êtes formidables » en 1955 sur Europe 1, puis « La tête et les jambes », « Histoires vraies ». Une carrière glorieuse couronnée par un épisode plus commercial.

Bref, la « bande » est restée au frigo un bon bout de temps.

Et puis, la fin de la saison approchant, il a bien fallu lui laisser vivre sa vie. Pendant la journée « portes ouvertes » à Radio Classique, le lendemain de sa diffusion, j’ai rencontré des auditeurs qui l’avaient appréciée. Pierre Bellemare est un homme très populaire avec lequel on a l’impression d’avoir grandi. Pierre Tchernia est également dans ce cas.

Son programme a déplu à quelques rares personnes, qui me l’ont fait savoir par mail. Selon la formule consacrée : on ne peut pas plaire à tout le monde.

Olivier Bellamy