Banc d’essai : LES LECTEURS ET PLATINES DE L’ANNÉE

À la base de tout système de haute-fidélité se trouve une source musicale. Notre époque fait se côtoyer les supports d'hier - le disque microsillon -, d'aujourd'hui - le CD - et la musique de demain, sans support, dite dématérialisée. À chacun de choisir selon ses goûts.

La nouvelle série K3 du constructeur britannique compte le présent lecteur de CD, un amplificateur (2 x 140 W) et un convertisseur, tous trois à un même prix qui laisse deviner de sérieuses ambitions musicales.
Comme pour la plupart des produits de cette catégorie, la finition recherche plus l’épure que l’accumulation. Aussi ne faut-il pas s’étonner de ne voir apparaître en façade, sous l’afficheur, que l’alignement des touches donnant accès aux fonctions essentielles de lecture, la télécommande se chargera d’opérations secondaires comme le balayage des introductions ou la répétition. La face arrière ne se montre pas plus fantaisiste n’était la présence, rare, d’une sortie numérique via une prise XLR. À l’intérieur s’activent un transformateur toroïdal et une puce de conversion Texas Instrument PCM1730E à résolution de 24 bits/192 kHz.
Écoute
Un régal ! À ceux qui ont définitivement enterré le CD et rangé leur discothèque à la cave, on ne saurait trop conseiller de prêter une oreille attentive au K3. Certes, il n’est pas le plus accessible du marché (ni le plus onéreux non plus, loin s’en faut!) mais il restitue la musique avec un tel naturel, une telle justesse, une telle véracité, une telle absence de crispation et de coloration électroniques qu’il faut bien s’avouer (con)vaincu. Les sons parviennent à la fois vifs et clairement articulés sans jamais perdre leur densité.
Le piano constitue un parfait exemple : il peut aussi bien chanter Mozart et en détricoter les rythmes complexes que marteler Bartók et faire entendre les cloches de Rachmaninov avec une aisance déconcertante. La netteté des attaques, la tenue des notes longues, la clarté de la polyphonie et la diversité des couleurs, tout ce qui participe à la fête de la musique fera chavirer les plus sceptiques. Défendu par un tel talent, le CD n’est pas prêt de céder.
ROKSAN KANDY K3 CD PLAYER
Prix : 1 599 €
Sorties : 1 analogique, 3 numériques (1 XLR, 1 optique et 1 coaxiale)
Sortie casque : non
Télécommande : oui
Dimensions (L x H x P) : 43,2 x 9 x 38 cm
Poids : 9 kg
Finition : noire ou grise
Origine : Royaume-Uni
Distribution : Audio Marketing Services
Tél. : 01 55 09 55 50