« Nous avons remplacé l’ISF par l’IFI. Ce n’est pas un nouvel impôt !» Bruno Le Maire

Ce matin à 8h15 sur Radio Classique
Bruno Le Maire, ministre de l’Economie et des Finances
Invité de Guillaume Durand

« Nous avons remplacé l’ISF par l’IFI. Ce n’est pas un nouvel impôt !»

A propos de l’abandon de l’exposition universelle

« C’est une décision responsable. Nous avons la coupe du monde du Rugby en 2023, nous avons les JO en 2024. A chaque fois qu’il y a une grande manifestation de ce type, il y a toujours des investissements publics. »
(…)
« Je suis là pour bien tenir les comptes publics, pour garantir aux Français qu’il n’y aura pas de déficit, qu’on réduira la dette et on ne peut pas multiplier les évènements. »

A propos du texte de Yann Moix sur Calais

« Les formulations de Yann Moix sont fausses et injustes. La réalité c’est que nous avons un afflux de demandeurs d’asile qui est sans précédent dans notre pays. On a quasiment 100 000 demandes d’asile chaque année (…) alors on fait quoi ? On se croise les bras et on accueille tout le monde, ou on est responsable ?»
(…)
« La décision du Président de la République est responsable. Il faut pouvoir accueillir dignement ceux qui sont vraiment menacés, ceux qui souffrent de la misère et de la guerre. »
(…)
« Les forces de l’ordre font un travail extrêmement difficile.»
(…)
« Le président de la République a été clair, s’il devait y avoir la moindre illégalité dans le comportement d’un policier ou d’un autre, il serait immédiatement sanctionné, mais la sanction passe par des faits avérés, par des procédures de justice, par une inspection, elle ne passe pas par du lynchage médiatique. »

A propos du texte de Yann Moix sur les impôts nouveaux

« Il présente l’IFI comme un nouvel impôt. De qui se moque-t-on ? Nous avons remplacé l’ISF par l’IFI qui est une partie de l’ISF. »
(…)
« Pour l’avenir il n’y aura pas de nouvel impôt. »
(…)
« Il y a trois possibilités que nous allons étudier :
– Réduire davantage les dépenses publiques
– Prendre la part d’un impôt national pour l’affecter aux collectivités locales
– Regarder la fiscalité locale, aujourd’hui tellement complexe, pour la refonder et la simplifier. »

A propos de la procédure judiciaire de Stéphane Richard

« Il ne sera pas renouveler à la tête d’Orange si la condamnation vient avant. »
(…)
« Il a fait du bon travail à la tête d’Orange, il a vocation à être reconduit à la tête d’Orange. »

A propos du sommet de l’Attractivité à Versailles

« Vous avez 140 chefs des plus grandes entreprises de la planète qui viennent à Paris et qui savent que « c’est là que ça se passe (…) C’est là qu’il faut investir ».
(…)
« C’est vital car derrière ce sont des investissements, de la modernisation des entreprises, ce sont des sites que nous pouvons revitaliser, ce sont des emplois que nous pouvons recréer. »
(…)
« C’est un signal très clair que voilà : la France est de retour. »
(…)
« Je vais recevoir un certain nombre de président de grandes banques, je vais rencontrer notamment le président de JPMorgan – Jamie Dimon – je vais lui demander combien d’emplois il compte rapatrier en France, à la suite du Brexit. Je verrai le patron de Bosch pour lui demander d’investir dans l’usine Bosch de Rodez, moderniser les lignes de production, sauver les emplois. »

A propos de l’affaire du ruissellement

« Je suis d’accord avec Jean-Luc Mélenchon. Je ne crois pas une seconde à la théorie du ruissellement, je crois aux décisions économiques qui renforcent notre pays et qui convainc les investisseurs de venir créer des emplois en France plutôt que dans d’autres pays. »

A propos de l’agenda caché de Bruno Lemaire

« Mon agenda caché est la réussite et le succès de mon pays. »