Avec Casta Diva, la pianiste Vanessa Benelli Mosell nous révèle son amour pour l’art vocal

Vanessa Benelli Mosell est l’invitée du Journal du classique ce lundi 4 janvier à 20h à l’occasion de la publication de son nouvel album Casta Diva chez Decca.

 

Vanessa Benelli Mosell fait de son piano un chanteur et témoigne d’une étourdissante virtuosité

C’est l’opéra et plus particulièrement le bel canto italien que Vanessa Benelli Mosell célèbre dans un superbe album intitulé Casta Diva. Le fameux air de Norma de Bellini côtoie, dans ce programme, des pages de Rossini, Puccini ou encore Donizetti revisitées, pour le piano, par quelques grands virtuoses du clavier tels Liszt, Chopin ou Thalberg, à travers des transcriptions, paraphrases et autres réminiscences.

 

A lire aussi

 

La pianiste italienne nous en livre une lecture ensorcelante, faisant de son piano un chanteur et témoignant d’une étourdissante virtuosité. L’occasion pour elle de nous révéler son amour pour l’art vocal auquel elle s’est initiée dès son plus jeune âge, en tant que membre d’un chœur d’enfants associé à de grandes production lyriques. La pianiste y dévoile également son âme de cheffe d’orchestre, une autre de ses casquettes, à travers la riche palette sonore de son clavier dont on perçoit la dimension orchestrale.
Ce nouvel album vient donc enrichir la discographie déjà conséquente de cette brillante musicienne italienne, qui sera également, à 23h, à l’affiche du discoportait de Francis Drésel.

Laure Mézan

Réécoutez l’intégralité du Journal du Classique en cliquant ici

 

Retrouvez l’actualité du Classique