Antonia Brico, la première cheffe d’orchestre

New-York, 1926. La jeune Antonia rêve d’être chef d’orchestre. Mais dans un milieu réservé aux hommes, Antonia s’engage dans le combat de sa vie. Du Philharmonique de Berlin à New York, le film « Antonia, La Chef d’Orchestre », qui vient de sortir en DVD, retrace l’incroyable histoire d’une femme libre du 20ème siècle, première femme à avoir dirigé les plus grands orchestres.

 

Antonia Brico a dirigé les Philharmoniques de Berlin et de New York

Première femme à avoir dirigé les Philharmoniques de Berlin et de New York, Antonia Brico (1902-1989) déclarait à qui voulait l’entendre : « Je ne me considère pas comme une femme chef d’orchestre. Je suis un chef d’orchestre qui se trouve être une femme ». Aujourd’hui, on l’orthographierait « Cheffe d’orchestre » ; mais le mot n’existait pas à l’époque…

 

A lire aussi

 

Née à Rotterdam en 1902, Antonia Brico suit sa famille à Oakland (Californie) à l’âge de six ans. Déçue de ne pouvoir mener une carrière de pianiste concertiste, elle s’inscrit en 1919 à l’Université de Californie. Pendant ses années d’études, elle subvient à ses besoins en se produisant en récital tout en travaillant comme assistante auprès de Paul Steindorff, le directeur de l’Opéra de San Francisco.

 

Parmi les professeurs d’Antonia Brico se trouve Karl Muck, le directeur de la Philharmonie de Hambourg

En 1927, elle se rend à l’Académie de Musique de Berlin pour apprendre la direction d’orchestre. Parmi ses professeurs se trouve Karl Muck, le directeur de la Philharmonie de Hambourg, qui l’aide à obtenir un poste de répétiteur à Bayreuth. Quand elle fait ses débuts à la tête du Philharmonique de Berlin en 1930, un critique de l’Allgemeine Zeitung écrit qu’elle « possède plus de capacité, d’intelligence et de musicalité que certains de ses collègues masculins qui nous ennuient à Berlin ». Durant cette même année, elle dirige le Philharmonique de Los Angeles, mais ne parvient pas à décrocher le poste qu’elle convoite. Après une tournée remarquée en Pologne et dans les Balkans, Antonia Brico retourne à New York, où elle fait ses débuts à la tête du New York Philharmonic en 1938. Aucune phalange ne voulant prendre le risque de la nommer directrice musicale, elle décide de fonder son propre ensemble, the Women’s Symphony Orchestra, actif entre 1935 et 1939.Au moment où sa carrière vacille, vers 1940, elle s’établit à Denver, partageant son temps entre l’enseignement et une activité de chef invité. En 1947, elle est directrice du Denver Businessmen’s Symphony, plus tard rebaptisé le Brico Symphony. Elle occupe ce poste jusqu’à sa retraite, en 1985.
Ses dernières apparitions publiques ont lieu à New York en 1977 aux côtés du Brooklyn Philharmonia. Elle meurt à Denver en 1989, à l’âge de 87 ans.

 

« Antonia, La Chef d’Orchestre » un film de Maria Peters

Production : Koba FILMS

COMMANDEZ LE DVD « Antonia, la chef d’Orchestre