AlUla, un trésor archéologique au cœur de l’Arabie Saoudite

L’exposition AlUla se prolonge jusqu’au 8 mars ! Voici une nouvelle chance de découvrir, à l’Institut du Monde Arabe, le site d’AlUla, oasis située dans la province de Médine au nord-ouest de l’Arabie Saoudite, contenant des trésors archéologiques datant de 7 000 ans avant Jésus-Christ. Une merveille historique !

AlUla : un trésor archéologique mis au grand jour

Tout commence en 2002 avec la mission archéologique de Madâ’in Sâlih, co-dirigée par les deux archéologues et commissaires de l’exposition, Laïla Nehmé, et Abdulrahman Alsuhaibani. Une vingtaine de lieux de fouilles sont ouverts. On y découvre des monuments religieux, des tombeaux creusés à flan des falaises, des statues de grès rose de deux mètres de haut … 7 000 ans d’histoire sont rendues au grand jour ! Les archéologues découvrent une « bibliothèque à ciel ouvert » avec des inscriptions gravées dans la roche détaillant la vie et les coutumes des habitants. Tout y est décrit minutieusement depuis des milliers d’années : leur vie quotidienne, les régimes politiques, la condition de la femme… Un trésor inestimable pour ces archéologues qui partagent pour la toute première fois leurs trouvailles avec le grand public !

 

 

Un site sous l’œil de Yann-Arthus Bertrand

Ce lieu, premier site saoudien inscrit au patrimoine de l’UNESCO depuis 2008, est spectaculaire. Du vert profond de l’oasis à l’ocre du sable, du rouge des canyons de grès aux tons noirs des roches volcaniques, la diversité des paysages est époustouflante. Le célèbre photographe Yann-Arthus Bertrand est sous le charme en découvrant le site en avril dernier. Il s’empresse de faire des clichés et des vidéos qui font partie intégrante de l’exposition et vivent au milieu des objets archéologiques. « Les trois choses les plus exceptionnelles sont la magie de la nature, mêlée à l’histoire et à la beauté et à la générosité des habitants d’AlUla » nous confie Abdulrahman Alsuhaibani, commissaire de l’exposition.

Une exposition immersive

La première partie de l’exposition, au rez-de-chaussée, nous propose une expérience immersive. Nous voici plongés dans l’oasis avec ses brumes de dattes et de citrons, ses couleurs, sa nature, sa roche et son sable, les chants d’oiseau ! Trois grands écrans projettent les vidéos admirables de Yann Arthus-Bertrand accompagnées de commentaires interactifs et pédagogiques sur les conditions de vie des habitants d’AlUla il y a 7 000 ans !

7 000 ans d’Histoire  

La première occupation documentée de la région d’AlUla remonte au néolithique. Constructions de structures funéraires et inscriptions dans les roches permettent de retracer l’installation des populations dans la vallée il y a de cela 7 000 ans avant JC. Du royaume de Dadan à celui de Lihyân, des Nabatéens aux Romains, jusqu’à l’avènement de l’Islam, de la route de l’encens au pèlerinage de la Mecque, le monde a traversé cette oasis au cœur de l’Arabie-Saoudite. Un témoignage rare et une chance unique de replonger dans l’histoire de nos civilisations.

 

Mathilde d’Alançon

 

AlUla, merveille d’Arabie – 7000 ans d’histoire, à l’Institut du Monde Arabe, jusqu’au dimanche 8 mars 2020.

 

 

Retrouver l’actualité du Classique