Alina Ibragimova et Cédric Tiberghien subliment Mozart – 27.06.2016

« Quatre sonates de M. Wolfgang Mozart sont à présent chez le graveur. Imaginez le bruit que ces sonates vont faire dans le monde lorsqu’il est spécifié sur la page de titre qu’elles sont l’œuvre d’un enfant de sept ans. » - Leopold Mozart, père de Wolfgang Mozart, en 1764

Hyperion publie un premier volume, en 2 CD, d’une intégrale des 37 Sonates pour violon et piano de Mozart. Contrairement à la plupart des autres enregistrements, ses sonates d’enfance sont ici inclues : on retrouve ainsi les Sonates K. 10, 14 et 30, en plus des « grandes » sonates K. 301, 304, 379 et 481. En interprètes, la violoniste Alina Ibragimova est aux côtés du pianiste Cédric Tiberghien – qui sera d’ailleurs à 13h ce jour l’invité de Laure Mézan, dans le Journal du Classique.

Les deux musiciens jouent régulièrement ensemble, ce qui leur confère inévitablement un naturel et une complicité qui se ressentent dans leurs interprétations. Parmi leurs précédents enregistrements à deux, on peut citer les intégrales des sonates pour violon et piano de Beethoven, de Schubert et de Ravel.

Retrouvez tous les disques du jour sur notre page Pinterest

 

Achetez ce disque du jour ici