ALBERT RECASENS, BON MINISTRE DE VALLS

Les musiciens de La Grande Chapelle s'intéressent ici à une figure importante du XVIIIe siècle catalan : Francesc Valls. L'enregistrement est fascinant.

Poursuivant leur travail de redécouverte des répertoires ibériques de la Renaissance et de l’époque baroque, les musiciens de La Grande Chapelle s’intéressent ici à une figure importante du e XVIII siècle catalan : le compositeur et théoricien Francesc Valls. Compositeur prolifique, maître de chapelle à la cathédrale de Barcelone de 1696 à 1719, Valls est surtout célèbre pour l’importante querelle esthétique à laquelle a donné lieu sa Misa Scala Aretina, à partir de 1715. Probablement créée en 1702, et par la suite jouée à de nombreuses reprises, cette messe apparaît fascinante à de nombreux égards. Fondée sur le motif de six notes ascendantes qui lui donne son nom, l’hexacorde ut-ré-mi-fa-sol-la issu des écrits du théoricien médiéval Guido d’Arezzo, la messe mêle adroitement le style concertant au contrepoint imitatif, dans la tradition renaissante. Aux onze voix, divisées en trois choeurs, s’ajoute un choeur d’instruments concertants qui enrichissent la texture, rehaussent certains passages, et ajoutent à l’éclat d’un discours somptueux.
Tout le long de la messe, des passages font entendre l’hexacorde ascendant qui se répète, passe d’une partie à l’autre, et semble alors tout emporter dans un interminable mouvement vers le haut. Le discours est ordonné par une rhétorique efficace, et multiplie les figuralismes audacieux. Si la Misa Scala Aretina a déjà été enregistrée (Leonhardt, DHM, 2012), les oeuvres qui complètent le disque, sont pour la plupart inédites. Un livret bien documenté accompagne ce superbe enregistrement.