Alain Vernhes fait un gâteau de sa voix

  Olivier Bellamy reçoit Alain Vernhes sur Radio Classique

1. Quel personnage sympathique, Alain Vernhes ! Ce baryton basse, originaire de Lyon, a d’abord été pâtissier avant de se découvrir une voix et de chanter sur les plus grandes scènes (Metropolitan de New York, Opéra de Chicago, Scala de Milan). Invité régulier à l’Opéra de Paris, il était dans Mireille de Gounod ou encore Werther de Massenet, retransmis par France Télévision. Il fait partie de ces « seconds rôles » de premier plan sur la scène lyrique. La beauté de sa ligne, la caractérisation de son timbre et la solidité de son organe font partie de nos trésors nationaux. Il était temps de le rappeler.

2. J’ai fait une escapade hier à Monaco pour rencontrer SAR la princesse de Hanovre. Protectrice des arts, passionnée de musique et de danse, pianiste dans l’intimité, Caroline sera dans Passion Classique dans la semaine du 15 au 20 novembre au cours de laquelle Radio Classique prendra ses quartiers d’hiver dans la principauté, en partenariat avec l’Orchestre philharmonique de Monte-Carlo. Derrière l’une des icônes de la presse people, on découvrira une femme sensible et raffinée.

3. Aujourd’hui, je pars à Lille retrouver Jean-Claude Casadesus et son orchestre qui donnent un concert dans une prison. En réalité deux concerts : un pour les hommes et un pour les femmes. Après le concert de Brigitte Engerer à la Pitié-Salpétrière, c’est le deuxième volet de notre opération « La musique pour tous » sous l’égide de la fondation Carla Bruni-Sarkozy, que Radio Classique retransmettra très bientôt.

Voici le programme d’Alain Vernhes :

Alain Vernhes – Radio Classique – 13 octobre 2010

Madeleines :

1. Armand Bernard et son orchestre dans « La Valse du Carrousel »…sans doute un 78Tours !!! existe en lecture sur internet sur le site : auxdeuxanges.musique.com mais pas avec cet orchestre / existe avec l’orchestre de Franck Pourcel.

Extraits musicaux :

1. L’Alpen symphonie de Richard Strauss, le début jusqu’au lever du soleil. Version dirigée par Philippe Jordan et l’Orchestre de l’Opéra de Paris

2. José Van Dam dans les Kindertotenlieder de Malher. Enregistrement Forlane avec l’Orchestre National de Lille sous la direction de Jean-Claude Casadesus.

Extrait : « Nun seh’ich wohe, warum so dunkle flammen ». Plage 9 du cd. Durée: 4’55’’

3. La Mort d’Iseult: Jessye Norman Enregistrement Philips Les Triomphes de Jessye Norman avec le London Symphony Orchestra sous la direction de Sir Colin Davis.

Extrait : Plage 13 du cd. Durée : 7’18’’

4. Le Chevalier à la Rose de Richard Strauss. Enregistrement Decca avec le Wiener Philharloniker sous la direction de Sir Goerg Solti / Régine Crespin.

Extrait : Plage 13 du cd 3. Durée : 7’16’’

5. Berlioz, « Roméo et Juliette ». Enregistrement EMI Classics avec Jessye Norman, John Aller et Simon Estes. The Philadelphia Orchestra sous la direction de Riccardo Muti.

Extrait : Scène d’amour Plage 8 du cd 1 mais attaquer à 10’36’’ jusqu’à la fin. Durée : 4’40’’

6. Thaïs de Jules Massenet. Enregistrement Accord avec Renée Doria, Robert Massard et L’Orchestre Symphonique de Paris sous la direction de Jesus Etcheverry.

Extrait : Plage 8 du cd 2 – 2ème tableau du 3éme acte. Durée : 8’50’’

7. André Chenier d’Umberto Giordano. Enregistrement Decca avec le National Philharmonie Orchestra sous la direction de Riccardo Chailly.

Extrait : Plage 6 du cd 1 : L’air du ténor (Pavarotti) « Colpito qui m’avete ». Attaquer après le 1er récitatif à 0’33’’. Durée totale : 4’49’’.

.