Adorable Julie

Quel amour, cette fille ! Et comme elle aime la musique de manière passionnée, folle, intense, compulsive. A la fois maladive et salvatrice ! J’adorais l’actrice avant de connaître la femme. Elle est unique dans le cinéma français. Elle ne calcule pas, elle y va, de tout son coeur et de toute son âme. Elle est plus réfléchie, plus profonde, qu’elle ne veut bien le montrer. C’est sa politesse à elle. De faire comme si tout était léger. Comme si tout cela n’avait pas d’importance. Sauf en musique ! Ah, là, elle ne plaisante pas pour défendre tel pianiste ou tel violoniste qui la transporte.

Elle a choisi de parler de Laurent Korcia. Je ne lui demandais rien. Si j’avais cherché ses confidences, elle se serait dérobée. Elle a caché ses blessures par un rire fraternel.