32 Bagatelles de Beethoven sous les doigts de Tanguy de Williencourt, invité de Laure Mézan

Le pianiste Tanguy de Williencourt est l’invité du Journal Du Classique de Laure Mézan, ce mercredi 11 mars à 20 heures, à l’occasion de la publication de son album dédié aux Bagatelles de Beethoven.

 

Ces Bagatelles constituent une sorte de journal intime de Beethoven

« A travers les Bagatelles, s’expriment tous les aspects de l’écriture de Beethoven ainsi que ses humeurs. Il est à la fois véhément et plein de tendresse, dans ces pages qui ne manquent pas de charme voire d’humour » nous dit Tanguy de Williencourt. Car ces 32 Bagatelles, qui couvrent toute la vie créatrice du compositeur, constituent une sorte de journal intime, présentent un véritable kaléidoscope de l’âme beethovénienne.

 

A lire aussi

 

Tanguy de Williencourt nous en livre une lecture particulièrement touchante, soulignant la fantaisie et la grâce des pages de jeunesse encore toutes imprégnées de l’esprit de Haydn, mais aussi la dimension humaniste et le modernise des cycles plus tardifs. Et on ne manquera pas de tomber sous le charme de la plus célèbre de ces bagatelles, « Für Elise », dont il nous rappelle ici la grande mélancolie.

 

 

Un superbe album mettant en lumière un Beethoven intime et profond qui savait exprimer son génie dans les petites formes comme le feront, après lui Mendelssohn, Schubert, Schumann et Brahms.

 

Retrouvez l’actualité du Classique