23.04.16 : Une minute avec Schubert – Episode 13 : « Le Roi des aulnes »

Olivier Bellamy, animateur de Radio Classique, s’est passionné l’été dernier pour Franz Schubert et nous raconte l’histoire du compositeur dans une vingtaine de chroniques audio inspirées de son livre « Un hiver avec Schubert ». Lisez et écoutez chaque semaine un épisode de notre série sur Schubert. Voici le 13ème épisode : « Le Roi des aulnes »

Le poète Goethe est mort en murmurant “mehr Licht”, plus de lumière. Il avait pourtant reçu des lueurs de la part de Schubert, et les avait dédaignées. Voici l’histoire.
Après que Schubert eut mis en musique  « Le Roi des aulnes » de Goethe, en 1815, l’un de ses amis eut l’idée d’envoyer la partition au poète. En a-t-il seulement pris connaissance ? Le paquet fut renvoyé quelques temps plus tard, sans un mot de remerciement. On sait que Goethe n’aimait pas trop qu’on déposa des notes le long de ses vers. On sait aussi qu’il était doué en tout, sauf en musique. Ce n’est qu’après la mort de Schubert en 1830 que Goethe, deux ans avant de disparaitre à son tour, entendra enfin son Roi des aulnes. Une amie cantatrice va le lui chanter dans sa maison, et le poète en sera profondément ému. Goethe ne fut pas le seul qui ignora Schubert et repoussa ses avances, mais on aurait tant aimé que le génie reconnut le génie.