Restauration : La pizza perd la première place des repas livrés à domicile

istock

La livraison de repas à domicile sur le premier trimestre de 2022 a augmenté de 35%. Malgré la réouverture complète et sans restrictions des restaurants les Français continuent pleinement de se faire livrer.

La livraison de repas représente l’équivalent de 318 millions de visites au restaurant en 2021

La pandémie avait favorisé le développement de la livraison de repas mais le phénomène se poursuit. Entre 2020 et 2021, la livraison à domicile avait déjà bondi de 47%. Si on regarde sur deux ans, de 2019 à 2021, l’augmentation était même de 85%. La suite continue d’être en croissance. Le 25 mai le cabinet NPD Group, spécialiste des études de marché, a dévoilé les chiffres pour le premier trimestre. Il y a eu de janvier à mars 2022, 35% de commandes de plus que de janvier à mars 2021. C’est d’autant plus étonnant que sur ce début d’année 2022, il n’y avait pas confinement, de couvre-feu, de restrictions qui nous contraignaient à manger en terrasse ou d’obligation à porter le masque quand on se lève pour aller aux toilettes. C’était donc un trimestre comme avant, pour les restaurants. Pourtant, les Français se sont fait livrer encore plus qu’il y a un an.

A lire aussi

 

On observe alors quelques changements. Les femmes qui étaient un peu plus nombreuses, 52%, à passer commandes en 2019, sont désormais devancées par les hommes, 57%, qui se précipitent pour commander. Ce ne sont pas que des étudiants ou des jeunes actifs, seuls dans leur petit studio, qui se font livrer de bons petits plats. En effet les familles représentent un tiers des commandes alors que seule 27% des grands ménages commandaient avant la pandémie. La livraison de repas représente l’équivalent de 318 millions de visites au restaurant en 2021. Cela paraît gigantesque, mais ce n’est que 8% des visites totales du marché des restaurants. Il y en a donc 12 fois plus de clients traditionnels. Les Français aiment déjeuner ou dîner au restau, et ils le font sans modération.

 

Le hamburger détrône la pizza et devient le plat le plus commandé

D’ailleurs, on sait ce que les Français ont le plus commandé. Historiquement, c’était évidemment la pizza car bien avant toutes les applications de livraisons de repas, on commandait directement chez Pizza Hut, Domino’s ou Speed Rabbit. C’était 1 commande sur 4 en 2019 mais ce n’est plus qu’une sur 10 en 2021. La pizza perd donc sa première place. En effet, l’Italie est détrônée par les Etats-Unis. Au sommet du podium, on retrouve désormais le burger. Le sandwich américain représente 1 commande sur 3. Il y a aussi une concurrence montante des pokes bowls et des tacos. Plus étonnant, le ticket moyen est très bas. Même s’il est en augmentation, 5 à 10% de plus qu’il y a 2 ans, il est seulement de 7,80 euros par personne.

A lire aussi

 

 

On terminera alors par une réflexion en forme de regret. On passe de plus en plus commande pour un repas entre 7 ou 10 euros. 84 000 livreurs de repas fourmillent, à vélo ou à scooter, chaque jour dans les rues des grandes villes. A côté de cela, les restaurants manquent de près de 200 000 salariés, si on inclut l’hôtellerie. Cela inquiète d’ailleurs sur la qualité de l’accueil des vacanciers dès cet été. Rappelons que si dans les restaurants le travail est souvent sportif, il y a de fortes chances d’obtenir un CDI. De plus, le secteur vient de signer une augmentation moyenne des salaires de 16%, et cela n’existe dans aucun autre secteur.

François Geffrier 

Ecoutez François Geffrier (à partir de 6’00) :

Retrouvez Les Spécialistes