Inflation : Le prix de la Cristaline va augmenter pour la première fois depuis 20 ans

istock

Le pack de 6 bouteilles d’eau Cristaline va augmenter de 10%. Cette hausse du prix d’un produit symbole, ayant depuis 20 années résisté à l’inflation, souligne un peu plus la crise alimentaire qui touche l’Hexagone

Cristaline a vendu 1,4 milliard de bouteilles en 2021

L’inflation préoccupe de plus en plus les Français. La hausse des prix s’accélère. L’eau en bouteille Cristaline, un produit symbole, va elle aussi coûter plus cher. En effet, on trouve cette bouteille dans tous les supermarchés de France. Avec le Nutella, le Coca-Cola et les couches Pampers, c’est l’une des marques obligatoires, si vous voulez avoir des clients dans vos rayons. Ce produit est tellement symbolique, et tellement bon marché, au contraire des trois autres suscités, qu’on pourrait le confondre avec une marque de distributeur (marque Carrefour, Leclerc ou Super U)  ou même avec un produit de service public. Ce serait oublier que le service public de l’eau est encore bien moins cher et se trouve en tournant le robinet. Cristaline c’est tout de même un carton absolu. La marque compte 233 millions de packs de 6 bouteilles vendus en 2021.

A lire aussi

 

En somme Cristaline va bientôt briser un tabou, en augmentant ses prix. Le spécialiste de la distribution Olivier Dauvers l’a révélé. C’est un évènement fort car lorsque la totalité des industriels de l’agroalimentaire négocient chaque année les tarifs de vente à la grande distribution, Cristaline a maintenu ses prix sur une durée exceptionnelle de 20 ans. Depuis le passage du franc à l’euro, au 1er janvier 2002, le prix des bouteilles de Cristaline n’avait pas bougé. Le pack de 6 bouteilles de 1,5 litre coûtait 1 euro, soit 1 euro les 9 litres. Cette moyenne n’avait pas évolué en une vingtaine d’années. Si vous aviez constaté une hausse, elle ne venait pas de la marque elle-même, mais du commerçant qui vous l’avait vendue.

 

10 centimes d’euro de plus par pack de 6 bouteilles d’eau

Longtemps le secret de Cristaline pour garder ses prix inchangés ressemblait à la formule magique : « moins de plastique, c’est fantastique ». Le patron du groupe Alma, qui produit la Cristaline, révélait ce secret dans le Journal du Centre il y a quelques années : « l’eau ne coûte pas très cher. Et nous avons pu alléger les bouteilles. On met moins de plastique. De même, le goulot n’est plus le même qu’il y a 10 ans. C’est dans ces domaines que nous nous sommes le plus améliorés ». Le deuxième secret donné par Pierre Papillaud concerne les lieux de production des bouteilles : « nous avons également beaucoup d’usines, une trentaine, un peu partout. Un maillage important ».

A lire aussi

 

Cette proximité a rendu Cristaline moins sensible à l’explosion du coût du transport. Pourtant cette fois, le groupe est allé au maximum de sa capacité à maintenir ses prix. L’inflation qui touche tous les secteurs de l’économie, et tous les types de coûts, a également rattrapé Cristaline. L’augmentation va être très nette. Elle sera de 10%, donc 10 centimes, par pack de 6 bouteilles. On le comprend, c’est un signe fort car c’est un rattrapage, après des années de stabilité, et également une façon de se prémunir contre de futurs nouveaux efforts à demander aux consommateurs. Une seule punition d’un coup plutôt qu’une torture lente. Stratégie audacieuse mais qui a le mérite d’être claire comme de l’eau de source.

François Geffrier 

Ecoutez François Geffrier (à partir de 5’10) :

Retrouvez Les Spécialistes