Festival Messiaen au Pays de la Meije : du 20 au 31 juillet

Concerts, randonnées mais aussi rencontres et conférences avec Pascal Dusapin et Alain Louvier, compositeurs invités de cette 24e édition

Pour cette 24e édition, le Festival Messiaen au Pays de la Meije convie les plus grands interprètes pour mettre à l’honneur la musique d’Olivier Messiaen en regard de grandes pages du XXe siècle et de la création la plus récente.

Bertrand Chamayou (à l’occasion de la sortie de son nouveau disque, consacré aux Vingt Regards sur l’Enfant-Jésus), Barbara Hannigan, Vanessa Wagner, le Quatuor Arditti, le Choeur Spirito, L’Itinéraire, Le Balcon ou encore l’Orchestre national de Cannes sont attendus aux côtés de Pascal Dusapin et d’Alain Louvier, compositeurs invités de cette édition.

Des deux compositeurs, qui ont connu l’enseignement d’Olivier Messiaen, le Festival présentera de Pascal Dusapin les quatuors à cordes, le cycle O Mensch !, les études pour piano et d’autres pièces encore, dont une création mondiale dédiée au violoniste virtuose tchèque Milan Pala. Par ailleurs, le grand cycle d’Alain Louvier Le Clavecin Non Tempéré, vaste exploration de l’instrument, sera donné dans l’intégralité de ses huit livres (dont les 7 et 8 sont là encore une création mondiale, commande du Festival). D’autres œuvres du compositeur parcourent la programmation, en particulier lors du concert-portrait de l’ensemble L’Itinéraire.

La musique d’Olivier Messiaen résonnera bien sûr elle aussi à La Grave et jusqu’à Briançon : les Vingt Regards sur l’Enfant-Jésus en ouverture, les Poèmes pour Mi, les Cinq Rechants, les Chants de Terre et de Ciel ou encore les Sept Haïkaï. Et Messiaen s’invitera au Festival Berlioz le 23 août pour une grande nuit des étoiles autour de son œuvre Des Canyons aux étoiles portée par l’Orchestre de Chambre Nouvelle- Aquitaine, Jean-Frédéric Neuburger et Jean François Heisser, avec la participation exceptionnelle du spationaute Jean-Loup Chrétien. En écho aux inspirations multiples d’Olivier Messiaen, un grand spectacle de danse indienne illuminera la place de Villar-d’Arène. Un Bal contemporain invitera à la danse et clôturera joyeusement le Festival en Matheysine !

Pour les 30 ans de la disparition d’Olivier Messiaen, le Festival entendra son invitation à se tourner « vers la lumière », les yeux éblouis des reflets du glacier de La Meije, les poumons emplis de l’air pur des sommets, auquel se mêlent ici les vents frais de la création.

 

Plus d’informations