Haut débit

Bas débit

Retour au direct

--:-- / --:--

Voir la grille des programmes

Réécouter toutes les émissions


octobre 2013 - par Philippe Venturini


Casque Sennheiser HD 700

Ce nouveau mo­dèle, qui évoque le fameux HD 800, se destine à une écou­te statique (encombrement certain mais port jamais lourd) et tranquille (concep­tion ouverte, donc n'isolant pas de l'environnement). Le HD 700 installe dans chaque écouteur une membrane en Duofol, matériau à la fois léger et rigide, de 4 centimètres de diamètre. L'ensemble enveloppe confortablement l'oreille et assure un excellent maintien sans la moindre gêne. Le branchement s'effectue par une fiche Jack de 6,35 mm de diamètre et la conduite du signal est assurée par un câble en cuivre désoxygéné, symétrique et détachable.

Écoute

Le HD 700 ne renie pas ses origines. Il ne va donc pas éblouir l'auditeur par des aigus cristallins ni le mettre au régime en le privant d'un médium charnu. Cela dit, il parvient avec un talent manifeste à associer clarté et densité. Le diamètre des membranes permet évidemment de garantir une présence et une lisibilité au registre grave : suivre les pupitres de contrebasses d'un orchestre symphonique ou la basse continue d'un ensemble baroque ne demande aucun effort. Mais les attaques restent fer­mes et la clarté polyphonique permanente. Beaucoup d'air circule au travers de ce HD 700 qui se garde bien de fatiguer. L'aigu se montre en effet particulièrement réussi, à la fois détaillé (belle image stéréophonique) et soyeux (cordes magnifiques, avec du grain et de nuances). Un modèle d'élégance, que l'on écoute toujours avec le même plaisir.

Prix : 699 Euros

Impédance : 150 ohms

Poids (sans câble) : 270 g

Longueur du câble : 3 m

Finition : noire et grise

Origine : Allemagne

Distribution : Sennheiser France

Tél. : 01 49 87 03 00

Pour : de l'air, des détails mais aussi de la matière et du relief

Contre : le prix ?

Timbres : HHHH

Transparence : HHH

Restitution spatiale : HHHH

Finition : HHHH

Rapport qualité/prix : HHH

retour au banc d'essai