Haut débit

Bas débit

Retour au direct

--:-- / --:--

Voir la grille des programmes

Réécouter toutes les émissions

retour au banc d'essai

Le meilleur choix


juillet 2014 - par Philippe Venturini - Article paru dans le N°164 de Classica


Le BMC Pure Dac

La jeune entreprise allemande B.M.C. Audio (Balanced Music Concept, www. bmc-audio.com) nous avait déjà convaincu avec un système de lecture de CD haut de gamme BDCD 1.1 et DAC1PreHR (" Choc " de Classica). On retrouve avec satisfaction sur le présent Pure Dac le même soin apporté à la finition et à la présentation qui le distin­gue ainsi des produits de la concurrence. Cet appareil réunit dans un boîtier unique un convertisseur, un amplificateur pour cas­que et un préamplificateur : il suffit donc de lui adjoindre un amplificateur de puissance et une paire d'en­ceintes pour disposer d'un système complet. Organisée autour du disque de l'afficheur central, la face avant aligne le sélecteur d'entrées et les contrôles de volume séparés des sorties ligne (vers l'amplificateur) et casque. Cette derniè­re se présente sous la forme classique d'une prise Jack 6,35 mm à laquelle s'ajoute une prise XLR. À l'arrière s'alignent très clairement les différentes entrées pour fiches RCA, XLR, TosLink et autres USB. Le Pure Dac peut ainsi traiter des signaux jusqu'à 24 bits/96 kHz en entrée SPDIF (optique ou coaxiale) mais aussi 32 bits/ 384 kHz et même en DSD 64 et DSD 128 c'est-à-dire en haute définition (l'équivalent du SACD) sur l'entrée USB (connexion avec un ordinateur).

Écoute

La haute-fidélité alleman­de, à l'opposé du son de ses orchestres, se distingue souvent par une franchise parfois un peu rude. Le Pure Dac manifeste ainsi cette vigueur, particulièrement appréciable dans les attaques (netteté du staccato du piano et des roulements de timbales) et dans un registre grave qui se garde de traîner (les contrebasses de l'orchestre, la basse de viole d'un ensemble baroque). Mais il ne l'accompagne d'aucune maladresse ni d'aucune brusquerie. Le registre supérieur se montre ainsi très finement dessiné, sans approximation impressionniste, mais il dispose d'une palette de couleurs et de nuances d'une rare variété. Le timbre et la personnalité des instruments historiques (clavecin ou flûte traversière) s'affirment ainsi sans hésitation. La restitution de l'espace, très confortablement répartie sur les trois dimensions, participe activement au plaisir musical tout comme la dynamique, qui évolue sur une grande échelle. Cet appareil donne l'impression de s'effacer derrière la musique pour lui céder la parole : c'est plutôt rare. Prix : 1 490 euros Entrées numériques : 1 coaxiale, 1 optique, 1 USB, 1 AES/EBU Sorties numériques : 2 optiques Sorties analogiques : XLR et RCA Sortie casque : oui Conversion : 16-24 bits/44,1-96 kHz Conversion USB : 16-32 bits/ 44,1-384 kHz, DSD 64 et DSD 128 Dimensions (L x H x P) : 36,5 x 10,3 x 32,8 cm Poids : 5,5 kg Finition : grise Origine : Allemagne Distribution : KAPRAudio Tél. : 06 60 15 31 87

retour au banc d'essai