Haut débit

Bas débit

Retour au direct

--:-- / --:--

Voir la grille des programmes

Réécouter toutes les émissions

retour au banc d'essai

ENCEINTES SANS FIL


novembre 2015 - par Philippe Venturini - Article paru dans le N°178 de Classica


Sonos Play:5

Sensiblement plus volumineuse que l'excellente Play:1 (" Choc " de Classica, 229 u) et que la Play:3 (349 u), la nouvelle Play:5 du constructeur américain réunit pas moins de six haut-parleurs, trois pour l'aigu, trois pour le médium-grave. Quasi ment vierge de toute commande de façon à présenter un aspect le plus lisse possible, la Play:5 fonctionne pourtant au doigt (pas encore à l'oeil) : il suffit en effet de l'effleurer pour changer de plage musicale. Elle peut cependant recevoir une entrée analogique par minifiche Jack et propose une sortie casque. Deux ports Ethernet permettent de la connecter au réseau. Si l'enceinte peut jouer les solistes, elle peut aussi constituer un duo avec une seconde Play:5, voire un trio avec un caisson de basses. La fonction Trueplay permet d'adapter, par un contrôle des fréquences, la restitution à l'acoustique de la salle.

Écoute

La restitution musicale s'inscrit dans la lignée de la Play:1 : elle offre ainsi une sonorité spontanée, généreuse, projetée sans effort ni violence dans la salle d'écoute. L'équilibre tonal se montre réussi et préserve l'auditeur de toute fatigue : les voix ne sifflent pas, la piano ne se durcit pas dans l'aigu, le violon ne grince pas. Si l'image stéréophonique ne saurait rivaliser avec celle que peut dessiner une paire d'enceintes classiques, elle ouvre déjà des perspectives prometteuses et crée une illusion souvent troublante : on doute parfois que cette diffusion sonore sourde d'un point unique. Et comme la palette de couleurs est aussi subtile que riche, on se laisse séduire sans résister.

retour au banc d'essai