Haut débit

Bas débit

Retour au direct

--:-- / --:--

Voir la grille des programmes

Réécouter toutes les émissions

retour au banc d'essai

BANS D'ESSAI : LES ENCEINTES DE L'ANNÉE


novembre 2014 - par Philippe Venturini - Article paru dans le N°167 de Classica


Si leurs formes ne changent pas, qu'elles soient compactes ou semblables à une colonne, leur finition devient de plus en plus variée, de la couleur vive à la laque façon piano. Certaines enceintes osent même désormais se passer de fil. Il y en aura bien une à l'écoute de vos attentes.

A de rares exceptions près, telles les Avantgarde Acoustic, les enceinte s conservent leur format traditionnel de parallélépipède et elles ne connaissent aucune révolution technologique. Elles nécessitent toujours plusieurs haut-parleurs aux formes de dôme ou de cône. Si l'oreille reste naturellement l'objectif premier d'une enceinte acoustique, l'oeil n'est cependant plus oublié. Aussi apparaît-il désormais impossible de proposer un produit à la finition banale. Le matériau synthétique imitant le bois reste bien sûr réservé aux modèles d'entrée de gamme, ce qui ne préjuge en rien de leur qualité musicale. Des prix plus élevés permettent de disposer d'un large nuancier de couleurs ou de finitions, la laque étant très prisée ces temps-ci.

Mais au-delà de ce phénomène de mode, une solution technique qui était jusqu'alors aléatoire et peu concluante semble intéresser de plus en plus de constructeurs : la transmission sans fil que proposent ainsi Avantgarde et Audioengine. A l'ère du Bluetooth, de l'AirPlay et autres Wi-Fi, la disparition des fils doit figurer parmi les priorités des ingénieurs.

Rodage nécessaire

Quoi qu'il en soit, les neuf modèles que nous vous présentons, avec ou sans fil, en finition de base ou de luxe, sauront satisfaire tous les appétits de musique et tous les budgets. Une fois de plus, nous tenons à rappeler le niveau vraiment étonnant qu'atteignent des réalisations peu coûteuses comme les Audioengine, les B&W ou les Acoustic Energy. La même remarque vaut bien sûr pour les électroniques, amplificateurs et lecteurs en tout genre. Le plaisir de la musique domestique n'est plus, loin s'en faut, une affaire de milliers d'euros. Bien évidemment (et heureusement!), l'Avantgarde, la Fostex ou la Raidho offriront une restitution sonore plus raffinée, plus détaillée, plus large, en un mot plus proche de la réalité du concert que les trois modèles précédemment cités.

Sans doute est-il opportun de réitérer quelques conseils de base. L'emplacement d'une enceinte dans la salle d'écoute a une influence considérable sur ses performances. Posée trop près des murs ­ latéraux ou arrière ­, elle gonflera artificiellement le grave et brouillera l'image. Naturellement, il ne faut jamais poser à même le sol une enceinte compacte : autant l'écouter dans son carton d'emballage! Elle réclame un support adapté d'une cinquantaine de centimètres de hauteur. Et, enfin, il ne faut pas oublier que les haut-parleurs sont des éléments mécaniques. Aussi nécessitent-ils plusieurs heures de rodage avant de se délier et de donner leur meilleur. Quand elles viennent d'être déballées, les enceintes, même les plus chères, risquent de paraître un peu raides. Patience, donc.

retour au banc d'essai