Haut débit

Bas débit

Retour au direct

--:-- / --:--

Voir la grille des programmes

Réécouter toutes les émissions

retour au banc d'essai

Banc d'essai : SEPT CASQUES ENTRE 80 ET 1 595 €


février 2014 - par Philippe Venturini - Article paru dans le N°159 de Classica


Le développement du smartphone et de la tablette a considérablement dynamisé le marché du casque. Les sept modèles que nous présentons s'échelonnent sur un rapport de prix de un à vingt. Il n'est donc pas question de comparatif mais plutôt d'un panorama de ce que peut espérer le mélomane.

Le meilleur choix - AUDIO-TECHNICA ATH-AD900X

Difficile de se repérer dans le dédale des références que dresse Audio-Technica. Le constructeur japonais semble en effet n'avoir oublié aucun utilisateur, du mélomane qui veut s'installer tranquillement au nomade qui veut emporter sa musique n'importe où. Les proportions de l'ATH-AD900x le destinent plutôt à une écoute statique, mais rien n'interdit de s'en coiffer pour se promener. Il réunit une paire de transducteurs de 53 millimètres de diamètre activés par des bobines en aluminium recouvert de cuivre et connectés par un câble en cuivre désoxygéné. Chaque élément loge dans une coque ajourée fixée sur un arceau léger conçu pour garantir un maintien idéal sans pression gênante. Les coussinets en velours qui cerclent chaque écouteur participent au confort incontestable de ce modèle.

Écoute

Ce casque ouvert ne donne pas l'impression d'avoir la tête dans du coton. L'écoute procure même une sensation totalement opposée. Fidèle à sa réputation, Audio-Technica propose une sonorité très aérée, riche de nombreux détails et capable de recréer une réelle sensation d'espace. Heureusement, cette capacité à restituer les plus infimes détails de phrasés, les subtiles nuances dynamiques comme les seconds plans, ne doit rien à un éclairage artificiel et fatigant du registre supérieur. Le violon ne grince pas et le piano ne fait pas davantage claquer ses octaves supérieures. Les dimensions de la membrane participent vraisemblablement à la restitution d'un grave ample mais ferme : ainsi le piano de concert ne se confond-il pas avec un instrument d'étude. Les voix se montrent également fruitées, jamais stridentes ni ouatées, d'un naturel étonnant. Un sans-faute.

Prix : 379 €
Pour : une écoute très vivante, beaucoup d'air, un équilibre tonal très juste
Contre : rien

 

Fostex TH-900

Le géant japonais du haut-parleur fabrique d'excellentes enceintes telle la GX250MG, " Choc " de Classica (n° 157), mais également des casques. Aussi présente-t-il une gamme très variée, tant de style que de prix, au sommet de laquelle se situe le TH-900, comme son prix le laisse supposer. Il loge chaque transducteur de 5 centimètres de diamètre dans une coque en bois de bouleau merisier du Japon enduit d'une laque artisanale, appelée urushi, de couleur bordeaux. La liaison est assurée par un câble en cuivre pur OFC gainé de tissu.

Écoute

Malgré le confort luxueux qu'il offre à l'auditeur, le Fostex l'incite à rester en éveil car il le plonge au cœur de la musique. Se perçoivent instantanément l'acoustique de la salle et la disposition des pupitres. Puis s'organise une étonnante symphonie de couleurs et de nuances dans un espace de grandes dimensions. Si ce modèle pourrait facilement servir d'appareil de contrôle dans un studio d'enregistrement, il satisfera également le mélomane le plus exigeant. Son objectivité (netteté du trait, justesse des couleurs) ne contrarie jamais l'expression musicale, au contraire. Il peut s'écouter longtemps sans fatigue, sans craindre d'avoir la gueule de bois.

Prix : 1 595 €
Pour : une écoute étonnante de spontanéité et de naturel
Contre : le prix ?

 

Sony MDR-10RC

Destiné à une utilisation mobile, ce casque pliable est très confortable (deux membranes de 4 centimètres de diamètre sur un arceau rembourré) et se fait vite oublier. Le câble dispose d'un micro et d'une télécommande pour smartphone.

Écoute

" Comme il est fermé, le casque maintient plus de son à l'intérieur, comme si vous étiez en discothèque ", annonce Sony. De quoi faire déguerpir n'importe quel amateur de musique ! Heureusement, le MDR-10RC vaut bien mieux. Il est même incapable de toute brutalité car son aigu n'a rien d'acéré. Il offre une restitution très confortable, plus globale que définie, mais sans acidité ni vulgarité. Le piano et les voix convainquent par leur justesse.

Prix : 150 €
Pour : sonorité chaleureuse
Contre : léger manque de limpidité

 

B&W P7

Après les P5 (299 euros) et P3 (199 euros), le célèbre fabricant d'enceintes B&W présente le P7. Alors que les écouteurs des deux premiers modèles se plaquent sur le pavillon de l'oreille, ceux du P7 l'entourent. Un ingénieux système d'articulations en acier permet de plier facilement ce casque pour l'emporter dans sa sacoche. Sa finition en cuir noir contribue évidemment à lui offrir un aspect luxueux. Un jeu de haut-parleurs de 4 centimètres de diamètre à diaphragme en nylon est équipé de coussins interchangeables. Le P7 est livré avec deux câbles : l'un dispose d'un microphone et de commandes audio pour l'utiliser avec un iPhone.

Écoute

Restituer à la fois les détails d'un enregistrement, le souffle d'un chanteur, les variations de toucher d'un pianiste sans devoir surexposer l'image reste toujours le casse-tête qu'affrontent les constructeurs d'appareils haute-fidélité. Le P7 réussit à dessiner clairement le grave sans jamais l'assécher et à ciseler l'aigu sans le rendre tranchant. À ce juste éclairage des extrémités du spectre s'ajoutent un médium moelleux (un peu trop ?) et une bonne restitution des ambiances de salles.

Prix : 399 €
Pour : une écoute colorée et chaleureuse
Contre : médium un peu rebondi

 

Kef M500

Encore un fabricant d'enceintes qui succombe à l'appel du casque ! Kef présente ainsi deux modèles : le présent M500 et un modèle intra-auriculaire M200 (200 euros). Pour sa première entrée sur un marché très concurrentiel, le constructeur britannique a particulièrement soigné la présentation. Design original, châssis en aluminium massif, charnières souples, housse de transport. À l'intérieur d'écouteurs relativement plats s'animent des transducteurs à large bande de 4 centimètres de diamètre fixés à une bobine en fil de cuivre plaqué d'aluminium. Compatible avec les produits Apple, ce casque dispose d'une télécommande sur fil.

Écoute

Voilà bien un casque qui se porte longtemps sans risquer d'avoir les oreilles qui sifflent. Le Kef se montre en effet incapable de la moindre brusquerie, de la moindre violence. À tel point qu'on peut même considérer l'aigu comme un peu voilé, un peu éteint. Les violons pourraient presque passer pour des altos. Il faut reconnaître qu'en contrepartie, le registre médium se montre d'une rare densité, d'une plénitude resplendissante : les voix sonnent ainsi avec un naturel troublant. Le M500 ne satisfera sans doute pas tous les goûts mais il affiche une réelle personnalité.

Prix : 300 €
Pour : une écoute colorée et animée
Contre : manque de transparence

 

Sennheiser Momentum On-Ear

Son nom, On-Ear, le laisse supposer, ce casque se plaque sur l'oreille. Les écouteurs et l'arceau, recouverts d'Alcantara, assurent un parfait maintien et un confort optimal. En proposant de nombreuses versions colorées, le constructeur allemand vise manifestement un public jeune et urbain.

Écoute

Fidèle à son esthétique, Sennheiser propose à nouveau un casque à la sonorité globale ronde, jamais acide ni agressive. Cela dit, elle pourrait s'affiner dans le médium, certes généreux et onctueux (cordes riches en harmoniques). Cette focalisation sur le milieu du spectre tend à voiler le registre supérieur et à gommer les détails.
Prix : 199 €
Pour : une sonorité dense
Contre : manque de limpidité

 

Yamaha HPH-82

Six couleurs et des écouteurs de forme presque carrée. Yamaha a bien compris que le casque pouvait passer pour un accessoire de mode et pouvait ainsi se démarquer du tout-venant. Au centre de chaque écouteur, garni de coussinets en mousse et couvert d'une fibre de nylon, se place un nouveau transducteur de 4 centimètres de diamètre développé par le constructeur japonais. Chaque écouteur recouvre l'oreille et, avec le secours d'un arceau rembourré, participe à un parfait maintien. La commande avec un microphone à trois touches glissée sur le fil est compatible avec les appareils Apple.

Écoute

Le casque le moins cher de cette présentation ne mérite pas d'être considéré avec condescendance. Il ne peut certes pas prétendre restituer un grave plein et généreux, des contrebasses puissantes, des percussions belliqueuses. Aussi manque-t-il un peu d'assise. Mais il laisse entrer en revanche beaucoup d'air dans la tête de l'auditeur, beaucoup d'air également entre les instruments, beaucoup de détails et de vie. Un peu léger donc, mais très animé.

Prix : 80 €
Pour : une écoute très vivante
Contre : une assise harmonique trop légère

retour au banc d'essai